Un peu d’histoire

mardi 14 décembre 2004
par  Daniel
popularité : 44%

"MOTTEVILLE"

s’appelait "Maltevilla" en 1059, puis Mauteville-l’Esneval au 16ème (seigneurs de la paroisse à partir du 12ème). Au 19ème, on l’appelait Motteville-les-Deux-Clochers à cause des deux tours de l’église. Collégiale de quatre chanoines fondée en 1638 par Nicolas Langlois, sieur de Motteville, premier président de la chambre des comptes de Rouen.

Madame de Motteville

Françoise BERTAUT, dame de Normandie 1621, 1689. Fille d’un gentilhomme de la chambre du roi et d’une espagnole attachée à Anne d’Autriche, elle fut disgraciée par le cardinal de Richelieu et reléguée en Normandie. Pendant cet exil, elle épousa Nicolas Langlois, seigneur de Motteville, 1er président de la Chambre des Comptes de Normandie, en 1639, et devint veuve deux ans après.
À la mort de Louis XIII, en 1643, Anne d’Autriche devenue régente appela Mme de Motteville qui vécut dès lors dans son intimité, sans exercer aucune des charges de sa maison. La jeune veuve observait beaucoup et parlait peu ; confidente de la reine-mère et d’Henriette d’Angleterre, elle fut initiée à tous les secrets de la politique pendant la Fronde.
Elle écrivit des Mémoires qui embrassent toute la période comprise entre le mariage de Louis XIII avec Anne d’Autriche et la mort de cette princesse. C’est avant tout un panégyrique de la reine, auquel l’auteur mêle le récit des événements de cette époque agitée, et des anecdotes de la cour.


Navigation

Articles de la rubrique