Le phénomène tablette

jeudi 26 mai 2016
par  Daniel Plaquin
popularité : 14%

Le phénomène tablette ? Qu’est il et pourquoi ?

Un peu d’histoire.

Au début des années 80, Bill Gates prédit que tous les foyers auraient un ordinateur chez eux avant la fin du 20 ième siècle. Pour cela il conçut le système Windows de sa société Microsoft qu’il vendit aux fabricants informatiques et cela eu le succès que l’on connaît.

Parallèlement un certain Steeve Jobs eu l’idée d’un système concurrent plus compact et créa le MAC d’Apple dont la compacité s’inspirait de notre Minitel . Il inventa le système d’exploitation iOs qui ne pouvait tourner que sur ses MACs.

Puis, vers les années 90 apparut le téléphone mobile aussi appelé téléphone cellulaire à cause de son fonctionnement à partir de cellules d’émission, aussi improprement appelé téléphone portable.

Ce téléphone eu un succès rapide car symbole de personnalisation (les enfants ne dépendent plus de celui des parents) et de mobilité (on pouvait être joint partout).

Et rapidement Steeve Jobs eu l’idée de créer un appareil capable de téléphoner mais aussi de se connecter à Internet via le réseau téléphonique afin d’augmenter les possibilités de communication et de contact. Il créa l’iphone avec toujours son iOs propre.

En réponse Microsoft créa Windows Mobile, payant, pour les téléphones. Ce fut un échec surtout orchestré par Google qui créa Android, un système gratuit et souple qu’il proposa aux fabricants de téléphones de l’époque. Le smartphone venait de naître.

Son principal inconvénient était sa petite taille qui ne permettait pas une navigation ou une visualisation de vidéo confortablement.

L’idée apparut alors de faire des outils mobiles plus grands avec un meilleur écran dont la connexion internet pouvait être assurée depuis une borne WiFi.

Le premier à lancer le produit fut encore Apple avec son iPad mais aussi toujours avec son système prioritaire.

En réponse, Google adapta son système Android au format des tablettes et l’ouvrit à tous les fabricants tablettes. Cette stratégie d’ouverture permis au système Google de dépasser Apple en vente.

Depuis, Microsoft avec son Windows 10 essaie de rattraper son retard en proposant une plateforme unique entre ordinateur, smartphone et tablette. Mais le succès d’un système est fortement lié aux nombres applications que les sociétés développent avec. Et ici Microsoft a plusieurs années de retard bien que l’idée d’un système unique était séduisante.

Voilà pourquoi les tablettes, légères, faciles à emporter, compactes et permettant de se connecter à Internet et à ses dérivés comme les réseaux sociaux et les messageries ont dépassé en vente les ordinateurs y compris les portables, d’autant qu’il leur est possible d’y adjoindre une clé 3 G ou 4 G que certaines possèdent déjà intégrée. Ce qui permet de rester connecté en tout coin de France où la couverture 3/4G existe.

Connexion, communication via réseaux sociaux ou messagerie instantanée, compacité et résistance aux déplacements sans pièces mécaniques comme un disque dur, il n’en fallait pas plus pour voir exploser les ventes.

Reste à choisir entre le système fermé d’Apple qui impose son matériel et son système d’exploitation, le système ouvert de Google qui permet de choisir sa marque de matériel ou le système Windows de Microsoft qui permet lui aussi de choisir son matériel et de retrouver le même interface entre sa tablette et son pc, encore accentué avec les tablettes à clavier détachable mais aux applications plus limitées et moins réactives.

P.S. Ce texte à été écrit depuis une tablette Samsung sous Android, preuve qu’on peut faire pas mal de chose avec